Une première tour de télécommunication 100% en aluminium pour REMAC

Photo Archives Le Quotidien Jeannot Levesque

L’entreprise REMAC a dévoilé, le 16 mars dernier, sa toute première tour de télécommunication entièrement conçue en aluminium et certifiée CSA S37-18, première d’une série de six à destination de Pictou, en Nouvelle-Écosse. Avec ce projet, une fois encore l’aluminium se taille une place de choix dans un nouveau marché, notamment grâce à ses propriétés uniques en termes de résistance à la corrosion et de légèreté. Ayant, entre autres, comme axe d’intervention principal l’accompagnement des entreprises qui font la promotion et l’utilisation de l’aluminium, le Développement économique régional (DER) de Rio Tinto, a offert son soutien au projet depuis le début notamment en fournissant l’assistance technique au projet ainsi que la mise en contact de fournisseurs potentiels pour l’aluminium extrudé. Rio Tinto a aussi donné un apport financier de 75 000$ par l’entremise du fonds Rio Tinto de la Société de la Vallée de l’aluminium (SVA). Le nouveau concept développé pour ce projet sera en mesure d’inspirer de plus en plus l’utilisation l’aluminium dans de toutes nouvelles applications mentionne Mme Lilianne Savard, directrice générale de la SVA.

« Il s’agit d’une belle vitrine technologique qui s’ouvre pour la région et c’est dans un travail de collaboration que nous avons appuyé le projet en mettant en commun le réseau d’experts que nous possédons dans le domaine de l’aluminium. L’objectif final avec une telle collaboration est d’obtenir le meilleur succès pour nos entrepreneurs. Grâce à la richesse de notre écosystème régional, nous sommes en mesure de supporter un équipementier comme celui-ci qui permet d’entrevoir de nouvelles perspectives mettant en lumière notre expertise régionale », souligne Joseph Langlais, directeur productivité intégrée, Coulée & Produits.

Cette tour s’inspire d’un prototype érigé en 2020 à Saint-Honoré, lequel aura permis d’attirer tous les regards. « Avec cette tour, nous avons attiré l’attention de leaders en télécommunication ce qui a mené à la création de nouvelles matrices afin de répondre à la demande de notre client en développant les tours les plus sollicitées dans les maritimes en termes de vent et de glace », explique André Poulin, directeur général de REMAC. Une partie de ce prototype avait été supporté par CEE-UQAC.

Des avantages incontestés

Ces tours en aluminium de 100 pieds pesant 2500 kilos, sont trois fois plus légères que celles en acier et peuvent donc être transportées plus aisément.

Les tours sont préassemblées et toutes les composantes sont déjà installées. Elles peuvent être livrées en un seul et même chargement, ce qui était impossible avec les tours en acier. Les tours sont essentiellement installées dans des sites difficiles d’accès qui exigent la construction de routes et le déboisement et donc des dépenses importantes. Nous sommes maintenant en mesure, avec une grue ou un hélicoptère, de livrer un produit assemblé en une seule journée contre une semaine pour une tour en acier », ajoute le directeur général de REMAC.

En plus de résister à des vents de 180 km/h et à une couche de 30 mm de glace, les tours ont été pensées pour durer dans le temps. « Nous les avons conçues pour un minimum de 50 ans. Présentement, la tour est seulement utilisée à 40% de sa capacité de chargement avec les technologies actuelles. Il sera donc possible d’ajouter encore 60 % d’équipement et donc de promouvoir le partage d’infrastructure en plus de sa longévité dans le temps », de conclure M. Poulin.

Les perspectives d’avenir sont très favorables. Une étude de marché a d’ailleurs estimé une demande de 5000 tours au Canada et 50 000 aux États-Unis dans la prochaine année. Il s’agit là d’un énorme potentiel pour les usines de la région qui auront à produire des tonnes d’aluminium.

Les tours en aluminium ont 100 pieds de haut et pèsent 2500 kilos, soit trois fois moins que celles en acier.

À propos de REMAC

REMAC est un manufacturier de produits d’aluminium et d’acier certifiés. Accrédité CSA W47.1 et CSA W472, REMAC jouit d’une grande expertise et de fines connaissances dans la transformation de l’aluminium, fabriquant avec les meilleurs procédés sur le marché. REMAC peut compter sur un vaste réseau d’experts développé au fil du temps afin de concevoir des produits novateurs, légers, résistants à la corrosion et qui apportent un retour sur investissement rapide pour le client en réduisant ses frais d’entretien et en augmentant la durée de vie du produit.